cotisation-assurance

Jeune conducteur : quelles sont les assurances auto adaptée ?

Le profil de jeune conducteur concerne les automobilistes titulaires d’un permis de conduire depuis moins de 3 ans. Selon les assureurs, le conducteur possède moins d’expérience sur la route lorsqu’il vient d’obtenir son permis. De ce fait, il a plus de chance de commettre un accident sur la voie de circulation, d’où la tarification élevée du contrat d’assurance adapté pour eux.

Un profil à risques

Le jeune conducteur est considéré comme un profil à risques. C’est la raison pour laquelle le conducteur se heurte généralement à une prime d’assurance auto élevée. La majoration du coefficient est à hauteur de 100 %. Cependant, le tarif baisse lentement selon l’expérience obtenue par le jeune au fil du temps. Toutefois, il est possible de réduire la prime pour le conducteur novice à travers la conduite accompagnée.

Comment les assureurs établissent-ils la tarification ?

Outre le statut de jeune conducteur, les compagnies d’assurance calculent la tarification selon d’autres critères. D’abord, il y a le profil de l’assuré. Un conducteur novice peut être un individu qui n’a pas pris le volant durant une longue période, un individu malussé ou encore un simple étudiant. Les habitudes de l’assuré, le mode de stationnement de la voiture et la distance parcourue moyenne chaque année figurent aussi dans le critère sur le profil du conducteur. Ensuite, la tarification dépend des antécédents du permis et de conduite. À l’exception d’une assurance pour une première auto, l’assureur va systématiquement s’intéresser aux sinistres responsables et non responsables relatives au jeune conducteur. Tous les antécédents sont stockés dans le relevé d’information du client. Les antécédents de permis concernent l’annulation ou encore la suspension. Ils sont pareillement utilisés pour calculer le tarif. Enfin, il y a les caractéristiques de l’auto. Les compagnies d’assurance appliquent une tarification élevée avec une voiture puissance. En effet, un jeune conducteur a plus de chance de commettre un accident avec ce genre d’auto. Ainsi, il est important de bien choisir son auto quand on vient d’obtenir son permis afin de réduire la cotisation.

Les différents types d’assurance auto pour jeune conducteur

L’assurance auto au tiers est le contrat le moins cher du marché. Elle est aussi le minimum légal indispensable pour couvrir la responsabilité civile de l’automobiliste. L’assurance Jeunes Conducteurs MAIF tiers amélioré renferme de multiples garanties. La formule peut être adaptée selon les besoins de l’assuré : vol, incendie, bris de glace, etc. Enfin, il y a la formule tous risques qui est la plus coûteuse. Elle couvre la plupart des sinistres, mais son tarif n’est pas donné lorsqu’elle est associée au statut de jeune conducteur.

Quitter la version mobile