Colocation : quels sont les dommages couverts par mon asssurance habitation ?

Actuellement, de nombreuses personnes sont séduites par la colocation. Face au problème de logement inaccessible et de la hausse constante des frais de location, la colocation se révèle en tant que meilleure alternative de logement. Et pour vivre paisiblement, il est primordial de se souscrire à une assurance. Mais avant tout chose, il faut se poser la question suivante : quels sont les dommages couverts par une assurance habitation ?

Assurance habitation : quels sont les risques couverts ?

Que vous soyez en famille, seul ou avec des colocataires, souscrire à une assurance habitation est capital afin de vivre en harmonie et en tout sérénité. Toutefois, il est capital de savoir les risques et dommages couverts avant de signer un contrat d’assurance habitation. En fait, l’assurance habitation vous couvre contre les risques locatifs tels que l’incendie, l’explosion et le dégât des eaux, etc. Alors pour vous garantir une vie calme et bien sécurisée il est capital de souscrire à une assurance habitation colocataire MAIF. Pour ce faire, il y a lieu de savoir quelle assurance habitation choisir pour une colocation.

Des couvertures pour vos mobiliers.

Dans le contrat de bail, le propriétaire est obligé de revendiquer un contrat d’assurance habitation colocataire. En effet, il est important qu’au moins un des colocataires soit assuré contre les risques dans le but de remplir les obligations en termes d’assurance. Cela peut s’agir d’incendie ou de vol, tous les risques en habitation. En outre, il serait judicieux de se souscrire à une garantie dommages de biens dans le cadre de la colocation. Dans ce cas, vous bénéficierez d’une protection contre les dommages électriques, une couverture des biens nomades multimédias et une couverture des biens sportifs ainsi qu’une couverture des biens extérieurs. L’assurance couvre non seulement votre logement, mais aussi vos mobiliers.

Profitez des garanties annexes

En optant pour une assurance habitation colocataire, vous pouvez également profiter des garanties annexes. Tout d’abord, un service d’urgence se met à votre disposition en cas de sinistre. En plus de cela, vous aurez droit à une valeur de reconstruction des biens immobiliers. Et concernant vos biens mobiliers, une indemnisation à valeur neuve reste à votre guise. Cela peut s’agir des meubles, de la téléphonie ou des électroménagers. En somme, l’assureur vous garantit un relogement parfait en vous remboursant le montant de tous vos biens endommagés par le sinistre.

L’assurance loyer impayé vous couvre-t-elle intégralement ?
Logement étudiant : quelle assurance habitation choisir ?